logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
UNICNAM MIDI-PYRENEES 39 allée Jules Guesde BP 853 - 31015 TOULOUSE Cedex 06 tél : 05 xx xx xx xx Fax : 05 xx xx xx xx
Vous êtes ici : Asso > REMISE DE DIPLOMES A L’HOTEL DE REGION MIDI-PYRENEES LE JEUDI 24 MAI 2007
Actualité
L’actualité nous concerne tous, Ingénieurs CNAM et diplômés de niveau I.
A vos agendas
Publications

Assemblées générales
Comptes rendus des assemblées générales du groupe régional MIDI-PYRENEES de l’UNICNAM. 

Asso
Tout sur l’UNICNAM Midi-Pyrénées, ses activités, ses projets, devenir adhérent, ...
Comptes rendus Conseils d’Aministration et réunions de bureau
Ecole d’Ingénieurs du Cnam
Ingénieurs
Le bureau
Le trait d’union des ingénieurs du Cnam Midi-Pyrénées
Nous contacter, adhérer

Evénements du GR MIDI-PYRENEES
Tous les évènements de la vie de notre groupe régional.
Annonces
Rencontres

Emplois
L’emploi et les stages
Stages

REMISE DE DIPLOMES
REMISE DE DIPLOMES A L’HOTEL DE REGION MIDI-PYRENEES LE JEUDI 24 MAI 2007
Le Groupe Régional Midi-Pyrénées renoue avec une cérémonie
vendredi 27 juillet 2007, par Henri Pinna


1. 17h30 : Accueil des participants

2. Monsieur Henri Pinna Président du Groupe Régional Midi-Pyrénées :

Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs, Chers Amis du Cnam, nous sommes particulièrement heureux de vous accueillir ce soir pour honorer les diplômés des 3 dernières promotions. Je constate que vous êtes nombreux à avoir répondu positivement à notre invitation et nous en sommes très satisfaits.

Nous voulons ce soir renouer avec une cérémonie qui n’est jamais négligée dans les Ecoles d’Ingénieurs de formation initiale.

Cette cérémonie est plus difficile à mettre en œuvre au Cnam établissement dont la vocation principale est la formation continue et Hors Temps de Travail, dont l’initiative est laissée à l’étudiant et dont le cycle peut être accompli sans l’accord de l’employeur. Cependant je n’oublie pas, les formations par l’apprentissage, les formations continues et la Validation des Acquis de l’Expérience qui à ce point de vue sont logées à la même enseigne.

Cette cérémonie est donc très importante pour nous ingénieurs du Conservatoire pour lesquels la notion de promotion est moins évidente puisque chacun effectue son parcours semés d’obstacles à son rythme et au gré de ses possibilités. Il faut en effet et c’est très important, savoir équilibrer sa vie professionnelle et sa vie extra-professionnelle, je sais que vous êtes nombreux à être mère ou père de famille.

Cette cérémonie a donc pour but de vous rapprocher et de créer ou de renforcer des solidarités. Elle accrédite aussi votre statut d’Ingénieur après cette longue et difficile formation.

Sachez que nous devons beaucoup au Conseil Régional qui finance pour une très grande part notre formation. C’est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers lui pour organiser cette manifestation. Je dois dire que l’accueil a été chaleureux et nous avons pu bénéficier de l’efficacité de ses acteurs et de ses structures sans négliger bien sûr les locaux mis à notre disposition ce soir.

3. Résumé de l’intervention de Monsieur Alain Bénéteau, Vice-président de la Région MP chargé de la Recherche et de l’enseignement supérieur, Président de la cérémonie.

Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

C’est un plaisir tout particulier de vous recevoir dans cette salle plénière du Conseil Régional.

Monsieur le Président vous avez dit que l’on renouait avec une tradition de Remise De Diplômes aux ingénieurs Cnam, nous allons donc remettre les diplômes aux promotions 2004, 2005 et 2006 et je le dirai avec vous, c’est tout naturel de revenir dans cette maison à cette occasion, la formation est en effet une des composantes importantes du Conseil Régional...

Ce soir je suis très heureux de vous accueillir ici, car comme vous l’avez dit le parcours des Ingénieurs Cnam est très différent des parcours traditionnels, classe préparatoire puis 3 ans d’études et on reçoit le diplôme et la formation est terminée. Le Cnam c’est une vieille maison qui date de la révolution française avec déjà à l’origine le souci de la promotion sociale et de la formation permanente, aujourd’hui on parle plutôt d’éducation tout au long de la vie.

Le Cnam a cette particularité très forte de permettre de commencer une formation à un moment ou à un autre d’une carrière professionnelle, de prendre quelquefois un certain temps de repos nécessaire lié peut être aux aléas de la vie et puis revenir un peu plus tard.

Tout à l’heure je remettrai quatre diplômes, j’ai été particulièrement impressionné par les quatre CV que j’ai lu, l’on parle aujourd’hui de Validation des Acquis de l’Expérience, de promotion sociale, d’ascenseur social, je crois que vous êtes tout cela à la fois et vous le faisiez bien avant que les uns ou les autres nous en parlions. Vous êtes un exemple très concret de la VAE.

J’ai aussi constaté que le lien du métier soude étroitement les professeurs et les étudiants. Toutes ces raisons font que le Conseil Régional soutient l’Ipst-Cnam depuis 1983 et est décidé de maintenir ce soutien dans le futur, dans un contexte de formation particulièrement mouvant.

Vous êtes l’illustration que quand on donne tous les moyens à un jeune, à un adulte pour se développer au maximum dans ses capacités de formation, il peut suivre un parcours qui part du niveau le plus bas pour arriver au niveau le plus élevé.

J’évoque rapidement un point sensible, quant un industriel a le choix entre le recrutement d’un ingénieur ou d’un docteur il choisit généralement l’ingénieur, une autre constatation est que quelquefois vous parvenez au métier de chercheur après avoir accompli un parcours en entreprise, cette démarche résolue vers la recherche est originale.

Il faut faire connaître auprès du public ce type de formation qui reste encore trop confidentiel. Peut être est-ce la difficulté de cette formation ; longueur des études, études Hors Temps de Travail, qui sont les éléments essentiels de cette confidentialité.

Nous voulons aussi ce soir associer et fêter vos familles. Juste un dernier point, la région Midi-Pyrénées n’a pas une compétence vraiment reconnue en enseignement supérieur, cependant elle y travaille, nous venons d’avoir à Toulouse la constitution d’un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur, toutes ces structures évoluent elles ont pour but de donner à notre Région une meilleure visibilité, il faut maintenant agir plus solidairement. Nous constatons que dans le cadre européen les parcours sont modifiés, vous le savez les structure LMD impactent aussi les vôtres. C’est dans la volonté très forte de se placer dans ce mouvement pour en tirer le meilleur que la région est tout à fait prête à vous accompagner et à vous aider.

Monsieur le Président, on pourrait peut être programmer une distribution régulière de RDD aux Ingénieurs du Cnam à l’Hôtel de Région pour qu’il n’y est plus d’interruption de séance. Nous pourrions une fois par an par cette cérémonie contribuer à souder les promotions successives, je crois que c’est vraiment la vocation d’une institution comme le Conseil Régional.

4. Résumé de l’intervention de Monsieur Han Vu Thien, Président du pôle Sciences et Technologies de I’ information et de la Communication, représentant Madame Paye-Jeanneney Administratrice générale du Cnam

Monsieur le Vice président de la Région Midi-Pyrénées, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues et anciens élèves du Cnam, je suis très heureux de pouvoir participer à la cérémonie de RDD aux ingénieurs qui ont poursuivi leurs études à l’Ipst-Cnam, centre d’enseignement que je connais bien, depuis vingt ans j’y viens trois ou quatre fois par an. Je vais avoir à souligner trois points qui me semblent importants.

Tout d’abord je veux féliciter chaleureusement les nouveaux diplômés d’avoir réussi dans cette voie si difficile qu’est la promotion supérieure du travail, elle exige une farouche volonté de réussir et des sacrifices dans divers domaines comme les loisirs et souvent la qualité de la vie pendant de nombreuses années. Je tiens à associer à mes félicitations les conjoints, parents et souvent enfants pour leur compréhension et leur accompagnement car je pense que le soutien moral et affectif sont des facteurs décisifs dans la réussite de ce parcours pour les auditeurs du Cnam.

Je vais passer au second point. En tant que représentant du Cnam et de Madame Paye-Jeanneney, permettez-moi de profiter de cette occasion pour vous présenter brièvement cette institution...

Aujourd’hui le Cnam a le statut de grand établissement et il est le premier établissement français de formation supérieure pour les adultes avec trois missions :

• La formation tout au long de la vie • La diffusion de la culture scientifique et technique • La recherche technologique et l’innovation

Par conséquent la position du Cnam est spécifique dans l’enseignement supérieur français. Dans la continuité de l’esprit des lumières et de l’esprit républicain de ses fondateurs, le Cnam a une devise, il enseigne à tous et partout. C’est pourquoi il est implanté dans toutes les régions de France et à l’étranger dans les pays francophones. Il comporte un réseau de 28 centres associés avec 150 centres d’enseignement et compte 85 000 auditeurs. Le titre d’ingénieur est attribué à environ 1000 étudiants chaque année, 500 en formation continue, 300 dans le cadre de la formation en partenariat que l’on appelle aussi formation par alternance, 200 en formation initiale et 15 par la voie de la VAE. Le Cnam est donc l’un des principaux acteurs de la formation continue diplômante. Toutes ces formations sont regroupées depuis quelques années au sein d’une Ecole d’Ingénieur Cnam qui présente environ 15 spécialités dans diverses activités du métier d’ingénieur.

Maintenant je passe au troisième point, permettez moi d’adresser en tant qu’ingénieur des télécommunications quelques recommandations concernant le métier d’ingénieur. Chers collègues vous savez qu’avec votre réussite vous serez mieux rémunérés mais vous aurez beaucoup plus de responsabilités. Le métier d’ingénieurs devient de plus en plus difficile, la mondialisation économique pilotée par les multinationales s’effectue à marche forcée. La compétition qui en résulte se traduit par une exigence de meilleurs produits réalisés en moins de temps. Donc des délais pour la conception, l’étude et la mise au point très réduits.

Dans un pays développé comme la France il n’y a pas d’autre solution que l’innovation pour se maintenir dans la compétition internationale. C’est un chalenge difficile mais passionnant, désormais les jeunes ingénieurs que vous êtes devez relever le défi. Je vous souhaite donc pour tous une carrière intéressante à tous les points de vue, mais n’oubliez pas de maintenir un équilibre harmonieux entre une vie familiale épanouie et une carrière professionnelle réussie.

5. Intervention de Monsieur Michel Daurie, Directeur de l’Ipst-Cnam

Je voudrais m’associer à toutes les félicitations qui vous ont été adressées parce que effectivement suivre des enseignements au Cnam ce n’est pas quelque chose de facile, ce n’est pas simple à gérer sur une durée qui peut être très importante, à ce titre je vous adresse à toutes et à tous toutes mes félicitations, mais je voudrais aussi me tourner vers d’autres personnes qui pour certaines sont à coté de moi et d’autres dans la salle. Des personnes qui ont permis que cette soirée puisse avoir lieu, je veux remercier pour cela Henri Pinna et l’association d’ingénieurs Cnam.

Je veux aussi remercier tous les responsables de filière qui vont à tour de rôle vous remettre vous remettre les diplômes parce qu’eux aussi donnent de leur temps en dehors des heures de travail, ils viennent apporter ces compétences et les mettent au service de notre institution. Et puis je voudrai aussi associer des personnes que je côtoie depuis un certain temps qui sont au premier ou au deuxième rang. En premier lieu Monsieur Pierre Simon qui est Directeur Général Adjoint du Conseil Régional et qui en tant que Directeur de la DFPA, gérait tout ce qui était formation professionnelle et apprentissage et Madame Coline Rigal. Ils sont nos interlocuteurs directs, les personnes avec lesquelles nous élaborons les stratégies de fonctionnement et de développement de l’institution, c’est effectivement des personnes qui sont les chevilles ouvrières du dispositif et nous permettent de fonctionner et d’évoluer.

Mon passage au Cnam se termine puisque mon mandat vient à expiration dans un mois. J’en garderai un excellent souvenir et j’espère que cette structure permettra d’évoluer, de continuer à se développer et donnera la possibilité à toutes les personnes qui en ont la volonté d’accéder à des niveaux de qualification supérieurs

6. Intervention de Monsieur André Hugues, Président de la fédération des associations du Cnam

Monsieur le Vice-président de la Région Midi-Pyrénées, Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, je suis heureux d’être parmi vous aujourd’hui pour honorer une nouvelle génération d’ingénieurs, je suis moi-même ingénieur Cnam et je tiens à vous féliciter aussi, mais ayant eu le même parcours que le votre je tiens aussi à féliciter les conjoints qui ont un rôle essentiel dans la réussite des études au Cnam, j’en suis personnellement témoin.

Pourquoi une fédération, aujourd’hui on nous a parlé des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur, ce Pôle peut être notamment, des Universités qui se regroupent, tout a tendance actuellement à s’unir pour se renforcer, et accéder au niveau européen voire international.

Les associations du Cnam ont pensé qu’il fallait aussi répondre à cette exigence, la fédération a été créée il y a 6 ans. Aujourd’hui elle regroupe 11 associations qui comptent 4500 adhérents, cette taille permet de discuter d’égal à égal avec les associations des grands établissements.

L’un de nos principaux objectifs est l’aide à la réussite de nos diplômés et des ingénieurs en particulier. Nous suivons avec attention et vigilance les évolutions de notre école qui est en pleine évolution. Bien sûr nous voulons maintenir cette échelle qui nous a permis à tous de faire une belle carrière et même une très grande carrière pour certains d’entre nous. Notre plan de développement s’étend bien au-delà des régions et se situe comme je viens de l’indiquer au niveau européen, voire international.

Tout cela nécessite beaucoup de travail, mais vous savez cela ne peut pas effrayer un cnamien. Dans ce monde en plein changement les évolutions sont rapides et difficilement prévisibles, il est néanmoins nécessaire de les anticiper. Il faut toujours être très réactif, le mot fort qui a d’ailleurs été la conclusion des journées du Cnam à Reims, la qualité primordiale souhaitée par les industriels aux ingénieurs est l’adaptabilité. Nous devons nous adapter aux besoins économiques et à la société qui évoluent très vite.

Je félicite mon ami Henri Pinna d’avoir organisé avec tout le bureau du Groupe Régional cette cérémonie très importante et je vous engage à prendre contact avec eux pour mieux comprendre ce qui a été fait et ce à quoi cela pourrait vous servir et l’importance qu’il y aurait pour vous d’adhérer et de venir nous rejoindre.

7. Résumé de l’intervention du Professeur Roland Bugat, Président du Pôle de compétitivité Cancer-Bio-Santé, Parrain des promotions 2004, 2005 et 2006

Merci Cher Président, merci Henri Pinna. En fait c’est vous qui m’avez fait à la fois une surprise et beaucoup d’honneur lorsque vous êtes venu me proposer d’être le parrain de plusieurs promotions, je suis vraiment très sensible à cette proposition et il m’est très agréable de vous féliciter , vous que nous honorons ce soir avec vos familles, vos amis, votre encadrement dans votre formation d’ingénieurs, la puissance territoriale qui nous invite et le pôle de compétitivité dont je vais vous dire quelques mots en qualité d’acteur, d’animateur d’une logique qui se veut ouverte vers de nouveaux systèmes de plus en plus complexes qui nous invitent à nous adapter et qui ont pour finalité de générer des richesses au sens économique et c’est bien là le sens de l’accueil que nous fait l’Hôtel de Région. Au-delà, dans nos domaines de compétence, nos attributions, cette réflexion concerne la manière légale, efficace, convaincante, collective de produire des richesses et d’avoir la volonté de pouvoir les redistribuer à titre individuel à ceux qui en ont besoin. C’est probablement le chemin d’action que nous serons peut être conduits à partager.

Vous savez que les pôles de compétitivité ont été voulus par la puissance publique et politique, ils sont nés en 2005. La région Midi-Pyrénées en accueille un de taille mondiale, un deuxième que je préside et un troisième est en gestation. D’après l’Apec ces pôles seront fortement générateurs d’emplois de cadres à un horizon 5-10 ans. Dans cette perspective la région MP est très bien placée.

Par votre école vous êtes les héritiers de l’abbé Grégoire, vous êtes donc dépositaires des valeurs républicaines, formation tout au long de la vie, formation continue diplômante, tout ça a une valeur forte à laquelle je crois à titre divers et nous y sommes fortement attachés.

Alors école de formation tout au long de sa vie, mobilité professionnelle, capacité d’adaptation, oui le monde évolue, les sociétés changent, les systèmes deviennent complexes et je dirai que pour moi qui suis issu des formations de la santé, le changement c’est la vie par définition, la capacité d’adaptation c’est une des forces du vivant. Réjouissons-nous donc de participer activement à cette évolution.

Beaucoup d’entre vous sont issus du monde de la maîtrise et de la technique et je crois que c’est la meilleure façon d’arriver au diplôme d’ingénieur, je pense aussi que vous avez développé à travers ce parcours personnel une culture du projet, alors moi qui suis un titulaire permanent devenu sédentaire du statut public en qualité d’enseignant dans une université toulousaine ayant en charge ce pôle de compétitivité je sais en toute modestie mais avec détermination permanente combien il est important de passer de posture, de comportement, de réaction institutionnels au bénéfice d’une logique de projet et cela c’est quelque chose d’extrêmement fort.

Dans ce monde évolutif il y a un certain nombre de modifications dans le domaine de l’enseignement supérieur, il y a eu un certain nombre d’appel d’offres lancés par les ministères, la région MP est largement bénéficière. Deux Réseaux Thématiques de Recherche en Santé, un Réseau Thématique de Recherche Avancée et un Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur à Toulouse.

Il faut maintenant assembler ce puzzle extrêmement subtil. Les deux pôles de compétitivité sont en interface entre deux mondes, l’industriel et l’universitaire. Il faut que toutes ces structures reposent sur un socle qui peut être constitué par le PRES. Le Cnam sera peut être en tant que membre associé acteur du PRES. J’ai noté les 15 spécialités possibles dans le cursus d’ingénieur, la santé est un ensemble inscrit dans le monde du vivant. La médecine n’est pas un ensemble clos et corporatiste, le pôle est demandeur de vos capacités vous qui êtes à bac+5.

Je constate en effet un grand creux dans le domaine des formations entre bac+2 et bac+8 et au-delà. A bac+5 nous avons besoin de contrôle qualité en temps réel dans le domaine de la délivrance de traitement faisant appel aux agents physiques, Toulouse, Epinal, je ne rentre pas ni dans la polémique ni dans le détail technique, le fait est là. Temps réel, gestion assistée par ordinateur, acquisition et gestion des images, séquence de traitement par agent physique, le métier de radiophysicien doit être tout à fait compatible avec la formation que vous délivrez. La recherche clinique, la R&D dans le domaine des bio procédés, les molécules d’intérêt thérapeutique que nous préparons ici, ailleurs ne sont pas issues par de la chimie avec des cornues et des becs benzènes, sont issues du génie génétique. On modifie génétiquement des cellules, on travaille sur des modèles d’animaux transgéniques, on collecte des protéines d’intérêt thérapeutique on en fait des médicaments.

Cette chaine de compétences nécessite une expertise de niveau bac+4, bac+5, bac+6 dans le domaine de l’investigation clinique etc, etc...bref nous sommes faits pour nous entendre, nous nous sommes compris avant même que de nous connaître.

Vous êtes dépositaires de valeurs essentielles, nous sommes demandeurs de vos compétences, je ne suis pas en position de parrain mais de demandeur qui offre ou suggère des propositions et je pense, j’espère et je souhaite que nous nous reverrons avec certain d’entre vous.

8. Remise des Diplômes et des médailles coordonnées par Monsieur Randriamihamison, Directeur des Etudes de l’Ipst-Cnam :

Monsieur Randriamihamison remercie les chefs de filière, le Conseil Régional MP et rappelle que 1800 élèves de l’Ipst-Cnam sont formés chaque année et reçoivent des diplômes de niveau 1, 2 et 3.

La RDD est lancée par Monsieur Bénéteau qui va remettre 4 diplômes à des ingénieurs qui se sont fait remarquer par un parcours particulièrement méritant :

• Madame Dominique Naud (Génie Civil) : DUT génie civil, début de la formation en 1993, expertise hydraulique maintenant à l’EDF. Vous êtes restée dans le métier, il faut remarquer cela est une des valeurs des Ingénieurs Cnam, le métier est devenu une passion dans lequel il désire progresser Pour les autres ingénieurs il n’en est pas de même, il ya une assez forte déperdition par rapport au métier de base.

• Monsieur Emmanuel Germaine (Aérodynamique) : DUT puis entreprise, diplôme et retour vers la recherche. Les entreprises doivent avoir une culture de la recherche et donc de l’innovation

• Monsieur Eric Bru (Electrotechnique) : vous êtes un coureur de fond, vous représentez un exemple d’ascension sociale par la formation continue diplômante HTT, ascenseur en bas au départ, niveau CAP et vous êtes arrivé en haut

• Monsieur Marc Benimelli (Informatique) : vous avez réalisé un parcours rapide qui vous a conduit du DUT au diplôme d’ingénieur que vous avez obtenu avec la meilleure mention.

Les diplômes sont alors remis par les responsables de filières :

• Filière chimie organique et génie biologique, responsable filière : Emmanuel Gras, 4 diplômes

• Filière électronique automatismes, responsable filière : Vincent Calmettes, 5 diplômes

• Filière instrumentation mesures, responsable filière : Georges Otrio, 5 diplômes

• Filière génie civil, responsable filière : Lorrain, 3 diplômes

• Filière aérodynamique, responsable filière : Gérard Lavergne, 3 diplômes

• Filière électrotechnique, responsable filière : Emmanuel Sarraute, 4 diplômes

• Filière mécanique des structures, responsable filière : Boudet, 18 diplômes

• Filière électronique informatique : Hadj Batatia, 35 diplômes

• Remise de 3 médailles URISMIP par Monsieur Jean-Claude Ripoll représentant le Professeur Armand Lattes, Président de l’Urismip : Maréchal de Charenteney (Informatique), Arnaud Dion (Electronique), Franck Sauvaget (Mécanique)

Monsieur Ripoll indique que l’Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de MP est le bras régional du Conseil National des Scientifiques et Ingénieurs de France, il précise aux nouveaux diplômés qu’ils seront inscrits de plein droit sur le répertoire des Ingénieurs Français aux cotés et à égalité avec les Ingénieurs des grandes écoles.

Monsieur Ripoll nous informe que L’URISMIP remet chaque année des médailles dans chacune des 13 écoles de MP.

Il distingue le champ des connaissances qui s’enseigne, du champ des compétences qui s’acquièrent par le métier. Une formation au Cnam ajoute des connaissances sur des compétences existantes ce qui permet de mettre immédiatement en œuvre ces connaissances nouvelles grâce aux compétences existantes et c’est cette réactivité dont les entreprises ont besoin pour réussir en innovation. Les 3 lauréats sont :

Monsieur Maréchal de Charenteney (Informatique) : BTS en technique du son, intermittent du spectacle pendant quelques années, 10 mois à Supaéro dans la sécurité de fonctionnement des logiciels, mention Très bien au mémoire. Sur la médaille qui en fait est une plaque est gravé le nom du récipiendaire et porte aussi la mention « Pour la Technique et la Science, pour ta profession dans l’Honneur »

Monsieur Arnaud Dion (Electronique) : chef de groupe de combat au 9iéme RCP à Pamiers jusqu’en 2000, concepteur développeur à Multi Video Design, DEST puis Ingénieur, Master et actuellement en doctorat, enseignant au Cnam, occupe un poste d’ingénieur de labo à Supaéro.

Monsieur Marc Sauvaget (Mécanique) : Vous êtes issu du Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie Aéronautique puisqu’au départ vous êtes chaudronnier. Le savoir faire c’est fondamental mais pour vous il faut l’étayer par le SAVOIR. Vous préparez à l’IPST un DUT Génie Mécanique, c’est bien mais cela ne vous suffit pas, il faut aller plus loin en sciences.. Préparateur de gamme de fabrication de pièces chaudronnées à l’usine de St Eloi, vous êtes convaincu de l’intérêt de la simulation numérique. C’est le thème de votre mémoire, au sein d’une équipe de développement vous amenez votre expertise dans le traitement de conditions aux limites et l’on sait que tout se joue aux interfaces mais là aussi vous allez plus loin, vous vous familiarisez avec les tenseurs de JACOB(I) ?, de GAUSS et l’outil de simulation vous est largement redevable.

9. Monsieur Henri Pinna,

Chers récipiendaires le but essentiel de cette soirée est de vous honorer :

• Elle vise à promouvoir notre diplôme auprès des principaux acteurs économiques et sociaux en Midi-Pyrénées

• Elle souligne que nous sommes une force significative de progrès de la société, nous sommes en effet plus de 1200 à exercer notre activité professionnelle dans toutes les disciplines de l’ingénierie et dans tous les secteurs

• Elle permet d’observer que le type de formation originale dispensée par le Cnam est plus que jamais adapté aux besoins des personnes et aux exigences économiques. Le passage de la science à son application est de plus en plus court. Il est hors de question de pouvoir camper tranquillement sur des connaissances acquises.

Vous avez acquis des connaissances théoriques pendant des années tout en augmentant votre compétence professionnelle, tant au point de vue des techniques que du management humain.

Chers Amis il faut garder cet esprit. Le diplôme est un moyen qui va vous aider à réaliser vos ambitions en augmentant le champ de vos responsabilités et votre autonomie, c’est-à-dire la possibilité d’entreprendre.

Gardez intactes votre soif de connaissances et votre ténacité.

• Enfin cette cérémonie a aussi pour but de vous faire savoir qu’à l’instar de toutes les Ecoles d’Ingénieurs vous disposez d’une Association, votre association est ici le Groupe Régional Midi-Pyrénées de l’Union Nationale des Ingénieurs diplômés du Cnam.

Devenez membre et acteur de notre Union pour renforcer notre cohésion et construisons un réseau relationnel en Midi-Pyrénées.

Au nom du bureau du groupe régional je remercie chaleureusement :

Monsieur Alain Bugat auprès duquel vous avez bénéficié d’un parrainage de très haut niveau et d’une grande sympathie pour notre formation

Monsieur Alain Bénéteau pour ses éloges pour notre formation et son soutien éclairé, j’y associe le Conseil Régional Midi-Pyrénées. Evidemment je n’oublie pas ses acteurs auprès desquels j’ai trouvé beaucoup de compréhension et d’efficacité

Monsieur Vu Thien d’avoir fait spécialement ce déplacement, pour sa présentation synthétique de notre grand établissement et pour nous apporter la caution morale du Cnam

Monsieur Daurie et tous les acteurs de l’Ipst sans lesquels nous n’aurions pas pu organiser cette soirée

Monsieur André Hugues d’être venu nous assurer du soutien de toutes les associations du Cnam Monsieur Ripoll d’être venu représenter nos Collègues Ingénieurs des autres écoles et pour la remise des médailles.

Chers amis, partageons maintenant le verre de l’amitié au cocktail offert par le Conseil Régional

10. Cocktail :

La soirée s’achève dans une ambiance conviviale et familiale vers 20h30.

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
REMISE DE DIPLOMES A L’HOTEL DE REGION MIDI-PYRENEES LE JEUDI 24 MAI 2007
[]
Taille : 304.8 ko
[]
Taille : 110.9 ko
[]
Taille : 189.6 ko
[]
Taille : 246.4 ko
[]
Taille : 180.1 ko
[]
Taille : 97.5 ko
[]
Taille : 185.3 ko
[]
Taille : 185 ko
[]
Taille : 184.1 ko
[]
Taille : 175.1 ko
[]
Taille : 239.9 ko
[]
Taille : 179.3 ko
[]
Taille : 227.5 ko
[]
Taille : 185.3 ko
[]
Taille : 225.2 ko
[]
Taille : 249.8 ko
[]
Taille : 197.3 ko
[]
Taille : 247.2 ko
[]
Taille : 167.2 ko
[]
Taille : 148.3 ko
[]
Taille : 202.4 ko

Dans la même rubrique :
Rééquilibrage entre hommes et femmes dans les métiers scientifiques et techniques
Information à tous les ingénieurs de l’UNICNAM
Publication d’Alain Bousselin
L’URISMIP (Union régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi-Pyrénées) organise un colloque de portée nationale le 27 mai 2008 à Toulouse dans les locaux de l’Université des Sciences Sociales (UT1), colloque ayant pour thème : L’Ingénieur et la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise – Constat et Perspectives
L’UNICNAM s’associe aux Jeudis de l’Environnement du Cnam
NOTE A L’ATTENTION DES ELEVES
Campagne pour promouvoir les métiers de l’ingénieur et du scientifique en Midi-Pyrénées


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP