Union des Ingénieurs du Conservatoire national des arts et métiers

UNICNAM MIDI-PYRENEES
39 allée Jules Guesde
BP 853 - 31015 TOULOUSE Cedex 06

tél : 05 xx xx xx xx
Fax : 05 xx xx xx xx
Courriel: gr-midi-pyrenees@unicnam.net


Retour au format normal


INFORMATION DU CNISF

25 mars 2008

Chers amis ingénieurs CNAM

Le Grand Prix Chéreau-Lavet, prix de l’ingénieur inventeur, édition 2008, après le succès de l’édition 2007 est lancé. Ce prix, du à la générosité du génial inventeur Marius Lavet sans lequel la montre à quartz à aiguilles n’existerait probablement pas, est piloté par le CNISF en partenariat avec la Fondation des Arts et Métiers et Pierre Breesé.

En 2006, a été récompensé Christine DENEUVILLERS qui participera à l’Assemblée Générale de l’UNICNAM à Paris où elle exposera les principaux traits de son travail objet du Prix.

Puis en 2007, a été également récompensé Luc Régnault (ENSAM 1973), créateur de plusieurs entreprises, qui est à l’origine d’innovations majeures dans le domaine de l’impression.

Rappelons qu’avaient déjà reçu le Prix : en 2001 Jean Morlet, de Polytechnique et chez Total, en 2002 Olivier Salvat, des Arts-et-Métiers et chez PSA, en 2003 Pascal Chartier, de Physique Chimie Industrielle et chez Saint Gobain, en 2004 Pierre Jean, autodidacte et chez Gaztransport, en 2005 Simon Deléonibus, diplômé de l’Université Paris 7 et actuellement au CEA/LETI, ainsi que Emile Kuntz, diplômé de CPE Lyon et actuellement au laboratoire de CPE Lyon, en 2006 Daniel Lecomte de l’ENSEA, président de sa société Medialive.

Le Prix de L’Ingénieur de l’Année 2008, cinquième édition est aussi lancé. Il s’est installé dans le paysage économique français. Les radios (France Info), la presse nationale (Le Figaro, L’Express .. ), la presse régionale ainsi que la presse technique généraliste ou sectorielle s’en sont faits les relais auprès d’un large public avec des portraits des lauréats et des descriptifs techniques de leurs projets. Ce prix est une initiative du CNISF, en partenariat avec les rédactions de l’Usine Nouvelle et d’Industrie et Technologies.

En 2007 ont été récompensés pour l’innovation : Raoul Parienti, diplômé du CNAM, pour un appareil qui traduit en braille les textes imprimés ; pour le développement durable d’une part, Jean-Louis Laruelle, diplômé de ENTPE et Patrick Laperdrix, pour la rue drainante, d’autre part, Marc Vergnet, diplômé de INAPG et ENGREF pour une éolienne à mât rabattant ; pour la science François Daviaud, diplômé de ECP, Nicolas Mordant, diplômé de ENS Paris et Jean-Francois Pinton, diplômé de ENS St Cloud pour l’expérience de dynamo fluide ; pour un début prometteur, Stéphanie Pitre-Champagnat, docteur en physique nucléaire, pour une gamma-caméra compacte pour la chirurgie ; pour un projet industriel, Georges Palais, diplômé du CNAM, et François Lacôte, diplômé de l’ X pour le record de vitesse ferroviaire du TGV ; pour un entrepreneur, Sylvain Yon, diplômé de ESCPI et docteur en physique Co-fondateur de Echosens ; pour son œuvre, Emmanuel Desurvire, docteur en physique théorique

Ces prix sont destinés à honorer les meilleurs ingénieurs français, à mieux faire connaître du grand public la profession d’ingénieur, à susciter des vocations. Ce prix est une démarche importante pour que davantage de jeunes choisissent de s’engager dans la filière technique et scientifique.

Vous ou vos proches, collègues, amis, membres de votre famille, avez été récemment frappé par la pertinence, l’intérêt, d’un produit ou d’un service récent, ou déjà bien établi, dont l’originalité vous a séduit. Faîtes nous connaître ce produit ou ce service, nous en trouverons l’auteur si vous ne le connaissez pas.

Daniel AMELINE pour le CNISF